Welcome to the Slackware Documentation Project

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
Prochaine révision
Révision précédente
fr:slackbook:intro_to_slackware [2012/10/03 02:08 (UTC)]
ellendhel [Pourquoi utiliser Slackware?]
fr:slackbook:intro_to_slackware [2012/12/29 15:16 (UTC)] (Version actuelle)
ellendhel [Sources]
Ligne 15: Ligne 15:
  
 Il y a un grand nombre de différences entre Slackware et d'​autres distributions courantes telles que Red Hat, Debian et Ubuntu. La plus grande différence est peut-être l'​absence de //"​hand-holding"//​ (tenir par la main) offert par Slackware à l'​administrateur. Beaucoup de ces autres distributions sont pré-configurées avec des outils de configuration graphique personnalisés pour toutes sortes de tâches. Dans la plupart des cas, ces outils de configuration constituent la méthode préférée de configuration des applications présentes dans la distribution et ont tendance à rejeter toute tentative d'​utiliser une méthode annexe de configuration en refusant toute modification des fichiers de configuration par l'​intermédiaire d'​autres moyens. Ces outils de configuration simplifient (ou du moins rendent possible) les tâches de configuration pour un débutant sans aucune connaissance approfondie du système. Toutefois, ils rendent également extrêmement difficile la réalisation de tâches sortant de l'​ordinaire. Slackware, en revanche, s'​attend à ce que vous, l'​administrateur du système, effectuiez ces tâches par vous-même. Il y a un grand nombre de différences entre Slackware et d'​autres distributions courantes telles que Red Hat, Debian et Ubuntu. La plus grande différence est peut-être l'​absence de //"​hand-holding"//​ (tenir par la main) offert par Slackware à l'​administrateur. Beaucoup de ces autres distributions sont pré-configurées avec des outils de configuration graphique personnalisés pour toutes sortes de tâches. Dans la plupart des cas, ces outils de configuration constituent la méthode préférée de configuration des applications présentes dans la distribution et ont tendance à rejeter toute tentative d'​utiliser une méthode annexe de configuration en refusant toute modification des fichiers de configuration par l'​intermédiaire d'​autres moyens. Ces outils de configuration simplifient (ou du moins rendent possible) les tâches de configuration pour un débutant sans aucune connaissance approfondie du système. Toutefois, ils rendent également extrêmement difficile la réalisation de tâches sortant de l'​ordinaire. Slackware, en revanche, s'​attend à ce que vous, l'​administrateur du système, effectuiez ces tâches par vous-même.
-Slackware ne fournit pas d'​outils généraux de configuration au-delà de ceux qui sont initialement inclus dans le code source publié par les développeurs. Cela signifie qu'il y a souvent une courbe d'​apprentissage un peu plus raide associée avec Slackware, même pour les utilisateurs familiers avec d'​autres distributions Linux, mais cela permet également d'​avoir la latitude de personnaliser le systeme ​à volonté.+Slackware ne fournit pas d'​outils généraux de configuration au-delà de ceux qui sont initialement inclus dans le code source publié par les développeurs. Cela signifie qu'il y a souvent une courbe d'​apprentissage un peu plus raide associée avec Slackware, même pour les utilisateurs familiers avec d'​autres distributions Linux, mais cela permet également d'​avoir la latitude de personnaliser le système ​à volonté.
    
-En outre, vous pouvez entendre les utilisateurs des autres distributions dire que Slackware ne possède pas d'​utilitaire de gestion des paquets. Cela est complètement et évidemment archi-faux. Slackware a toujours eu un utilitaire de gestion des paquets (consulter [[fr:​slackbook:​package_management|Gestion des Paquets]] pour plus d'​information). Ce que Slackware ne propose pas est la résolution automatique de dépendance. L'​utilitaire de gestionnaire de paquets de Slackware privilégie simplicité,​ utilisation facile, et fiabilité par rapport à la résolution automatique de dépendance.+En outre, vous pouvez entendre les utilisateurs des autres distributions dire que Slackware ne possède pas d'​utilitaire de gestion des paquets. Cela est complètement et évidemment archi-faux. Slackware a toujours eu un utilitaire de gestion des paquets (consulter ​le chapitre sur la [[fr:​slackbook:​package_management|gestion de paquets]] pour plus d'​information). Ce que Slackware ne propose pas est la résolution automatique de dépendance. L'​utilitaire de gestionnaire de paquets de Slackware privilégie simplicité,​ utilisation facile, et fiabilité par rapport à la résolution automatique de dépendance.
  
 ===== Licence ===== ===== Licence =====
Ligne 35: Ligne 35:
 ====== Sources ====== ====== Sources ======
 <!-- If you copy information from another source, then specify that source --> <!-- If you copy information from another source, then specify that source -->
 +  * Source originale : [[http://​www.slackbook.org/​beta]]
 <!-- Authors are allowed to give credit to themselves! --> <!-- Authors are allowed to give credit to themselves! -->
-  * Source originale: [[http://​www.slackbook.org/​beta]] +  * Publication initiale d'Alan Hicks, Chris Lumens, David Cantrell, Logan Johnson 
-  * Publié initialement par Alan Hicks, Chris Lumens, David Cantrell, Logan Johnson +  * Traduction initiale ​de [[wiki:​user:​escaflown | escaflown]]
-  * Traduction initiale ​par [[wiki:​user:​escaflown | escaflown]]+
 <​!-- ​ * Contributions par [[wiki:​user:​yyy | User Y]] --> <​!-- ​ * Contributions par [[wiki:​user:​yyy | User Y]] -->
  

Autres langues
QR Code
QR Code fr:slackbook:intro_to_slackware (generated for current page)