20210628 - Upgrade of php fixed the page rendering issue.

Welcome to the Slackware Documentation Project

Ceci est une ancienne révision du document !


Emacs

Qu'est ce qu'Emacs ?

vi et ses clones sont des éditeurs très puissants et pratiques. Toutefois, ils ne sont pas souvent considérés comme extensibles. vim est une variante fructueuse et puissante de vi qui contredit cette tendance, en étant très extensible et léger. Cependant beaucoup d'utilisateurs préfèrent des éditeurs plus “lourds” et personnalisables. C'est pourquoi de nombreuses personnes (incluant l'auteur de ce chapitre 1)) préfèrent Emacs.

Sur une échelle de dix, Emacs peut aller jusqu'à onze en terme d'extensibilité. Au-delà d'un noyau en C, le reste d'Emacs est écrit dans une variante de Lisp, dont la plupart est directement visible, de façon à pouvoir le configurer ou l'étendre à volonté (beaucoup de bons tutoriels pour Emacs Lisp sont disponibles sur Internet). Toutes sortes d'extensions ont été écrites en Emacs Lisp, depuis la coloration syntaxique pour un langage obscur, jusqu'à un terminal intégré. De fait, il y a même une émulation de vi dans Emacs (nommé viper) ; vous pouvez donc toujours accéder au mode d'édition de vi, tout en utilisant la puissance du noyau d'Emacs.

Comme pour vi, il existe beaucoup de variantes d'Emacs (nommés “emacsen”). Toutefois, le plus souvent utilisé (et le seul disponible sous Slackware) est GNU Emacs. Lorsque des personnes parlent d'“Emacs”, ils sous-entendent généralement GNU Emacs.

Au contraire de vi, Emacs opère comme un éditeur standard par défaut. Cela signifie que la plupart des raccourcis clavier peuvent être utilisés sans changer de mode. Vous pouvez ouvrir un fichier et commencer à saisir du texte sans avoir à apprendre ce que fait tel ou tel mode, ou en ayant oublié celui que vous êtes en train d'utiliser.

Pour démarrer

Emacs peut-être lancé simplement en saisissant la commande emacs dans votre terminal. Lorsque vous lancez la commande sans aucune option, vous devriez obtenir quelque chose comme ceci :

Starting Out

Si vous utilisez X windows, Emacs peut lancer une interface graphique (GUI) au lieu de s'exécuter dans votre terminal. Si c'est le cas et que vous ne voulez pas d'interface, vous pouvez le lancer avec l'option '-nw'.

À ce point, vous pouvez explorer en utilisant les touches fléchées de votre clavier. Les éléments soulignés sont des liens et vous pouvez les activer en utilisant la touche Entrée. La documentation intégrée est très bonne et peut vous aider a comprendre les rouages sans trop de difficultés. Veuillez noter que les combinaisons de touches telles que Ctrl+H indiquent de presser la touche h tout en maintenant la touche CTRL appuyée. Même chose avec M-`, qui signifie de maintenir la touche Meta key (généralement Alt) en appuyant sur la touche `.

Par exemple, Ctrl+X Ctrl+C signifie d'appuyer sur la touche x tout en maintenant la touche CTRL, puis d'appuyer sur la touche x en maintenant la touche CTRL. Par ailleurs cette commande est une des plus importantes d'Emacs, elle permet de qutter le logiciel.

Vous pouvez également lancer emacs suivi d'un nom de fichier en option, ce qui ouvrira ce fichier, tout comme le fait vi. De cette manière, vous aurez accès au contenu du fichier en question. Vous pouvez naviguer dans le document en utilisant les touches fléchées habituelles et saisir du texte sans aucun souci.

Admettons que vous ayez fait quelques modifications et que vous voulez maintenant sauvegarder votre fichier. La combinaison de touches pour cela est Ctrl+XCtrl+S. Si vous avez créé un nouveau fichier, une confirmation vous sera demandée pour sauvegarder le contenu de ce qui est appelé un “micro-tampon” (“minibuffer”) ; une ligne vide sera affichée sous la ligne grise en bas de l'écran. Entrez le nom de fichier de votre choix et appuyez sur Entrée. Si vous ne souhaitez pas sauvegarder le fichier vous pouvez appuyer sur Ctrl+G, ce qui annule la demande de sauvegarde. Notez que l'auto-complétion avec la touche tabulation est le plus souvent disponible pour les opérations avec le “micro-tampon”.

Si vous souhaitez ouvrir un nouveau fichier dans la même session d'Emacs, tapez Ctrl+XCtrl+F. Vous devrez indiquer le nom d'un fichier dans le “micro-tampon”. Emacs ne vérifie pas si le fichier existe ou non. S'il n'existe pas un nouveau tampon sera crée pour lui (le fichier sera crée lors de la première sauvegarde avec Ctrl+XCtrl+S), ou il sera ouvert comme convenu. Toutefois, l'ancien fichier sera toujours ouvert ! Vous pouvez basculez de l'un à l'autre en utilisant Ctrl+XCtrl+B, en indiquant le nom du fichier (ou plus précisement, le nom du tampon), et en appuyant sur la touche Entrée.

Comment se déplacer

Obtenir de l'aide

Appel de fonctions

Aide-mémoire pour Emacs

Navigation

Chapitre précédent : Vi

Chapitre suivant : Réseau

Sources

  • Publication initiale d'Alan Hicks, Chris Lumens, David Cantrell, Logan Johnson
  • Traduction initiale de escaflown
  • Traduction de Ellendhel

1)
mais pas le traducteur

Autres langues
Traductions de cette page?:
QR Code
QR Code fr:slackbook:emacs (generated for current page)